Chirurgie de la hanche, prothèse à Rennes

La prothèse de hanche

La pose d’une prothèse de hanche est un acte aujourd’hui le plus souvent maîtrisé, moins traumatisant suite à l’apport des voies mini invasives, et en théorie d’une longévité plus importante suite à l’amélioration des rapports tribologiques (introduction de céramique, Polyéthylène enrichi en vitamine E…). Elle reste sujette à complications parfois graves et invalidantes (infection, descellement, fracture…).

Les prothèses, beaucoup plus qu’une réparation

Les articulations sont soumises à des contraintes et des sollicitations permanentes. Il n’y a pas besoin d’être athlète de haut niveau ou d’exercer un métier particulier pour qu’avec les années les articulations s’usent que ce soit le genou, la hanche, l’épaule ou le coude, le poignet la cheville.. à l’origine de douleurs et d’handicap fonctionnel parfois très invalidant.

L’arthrose peut être primitive, parfois secondaire (maladie rhumatismale, nécrose…). Certaines prédispositions morphologiques mais aussi le surpoids, sont des causes courantes qui s’ajoutent à l’âge.

Les solutions médicamenteuses, la rééducation, la perte de poids peuvent apporter un répit et retarder l’échéance chirurgicale. La pose de la prothèse deviendra nécessaire lorsque le handicap fonctionnel et la douleur seront trop présents.

La prothèse de la hanche, pas seulement pour les seniors

La prothèse de la hanche permet dans la majorité des cas de restaurer intégralement la fonctionnalité de l’articulation. Elle libère également le patient des douleurs chroniques ou ponctuelles en supprimant le recours aux médicaments.

La prothèse de la hanche n’est envisagée que lorsque les autres solutions ont atteint leurs limites, et que le handicap et/ou la douleur dépassent le seuil tolérable permettant d’envisager alors une intervention chirurgicale qui reste lourde. Le rapport bénéfice/risques s’inverse et l’intervention prend alors toute sa place.

Dans tous les cas, le chirurgien essaie de ne pas procéder à une pose de prothèse trop tôt. En effet, malgré d’énormes progrès réalisés ces dernières années, on ne peut garantir que la prothèse ne doive pas être remplacée au bout d’un certain temps. Cette préoccupation est d’autant plus forte que le patient est jeune et dynamique. Car les problèmes de hanche ne sont pas l’exclusivité des seniors et personnes âgées.

Le remplacement d’une prothèse de la hanche est possible

Notons que depuis l’introduction de certains matériaux tels que la céramique, la durée de vie d’une prothèse de la hanche s’est nettement améliorée. Nous disposons de plusieurs bio matériaux comme le métal, la céramique et le polyéthylène. Chacun a son indication. La céramique alliée au polyéthylène permet d’assurer une friction proche de l’articulation d’origine, et longévité importante.
Les prothèses tout en céramique sont plutôt à réserver aux patients jeunes, qui peuvent espérer repousser, voire supprimer, l’hypothèse d’une réintervention à long terme.

L’opération de la hanche, une chirurgie qui évolue

Les prothèses de la hanche ont évolué, et les modes opératoires aussi. En adoptant des techniques moins invasives et respectant mieux les structures tendino-musculaires, les chirurgiens de la hanche ont allégé tout le processus post opératoire, rendant la rééducation le plus souvent inutile et améliorant notablement les douleurs postopératoires. La durée d’hospitalisation est réduite, la phase de rétablissement du patient aussi. L’intervention peut avoir lieu en ambulatoire c’est à dire sans hospitalisation avec une entrée le matin et une sortie le soir même.

Plus qu’une réparation, une nouvelle vie

L’opération de la hanche est aujourd’hui un acte qui permet de retrouver, à tous les âges, une totale mobilité et une fonctionnalité du bassin et des membres inférieurs. Les effets de l’âge, l’arthrose, l’usure liée au travail ou à une pratique sportive sont très nettement réduits, pour un confort et une qualité de vie retrouvés.

Le Docteur Nicolas Belot, le l'Institut Rennais de Chirurgie Orthopédique et de Médecine du Sport de Cesson-Sévigné (Ille et Vilaine)
Le Docteur Nicolas Belot, de l’Institut Rennais de Chirurgie Orthopédique et de Médecine du Sport.

Le Docteur Nicolas Belot est chirurgien orthopédiste, spécialiste de la hanche à l’Institut Rennais de Chirurgie Orthopédique et de Médecine du Sport de Cesson-Sévigné. Consultez également son article consacré aux prothèses de la hanche sur mesure.